Stay Connected

Lulli sur La Toile le blog
TENDANCES & CRéATEURS

Dans l’univers de Hana San

  • 22 mai 2020
  • par
  • Eva

Renaissance de la chemise blanche

Pièce essentielle de tout dressing féminin qui se respecte, la chemise blanche se réinvente avec la maison française Hana San. À l’occasion de la collection printemps-été 2020, nous avons rencontré sa fondatrice, Carine Melkonian. Avec douceur et sans retenue, elle nous dévoile sa vision de la chemise et le sens qu’elle lui insuffle.

carine melkonian fondatrice hana san

Comment expliquez-vous votre passion pour la chemise ? Comment est-elle venue ?

J’ai toujours aimé la chemise blanche mais j’avais du mal à trouver la pièce qui me correspondait. J’aime la facilité que nous avons à porter cette pièce intemporelle tout en sortant de l’ordinaire. Elle a le véritable pouvoir de rendre une femme à la fois élégante et sexy. Ce n’est pas pour rien si Peter lindbergh a sublimé la femme en chemise blanche. Je recherchais du détail et une extrême féminité. C’est pourquoi j’ai créé Hana San il y a deux ans.

Que signifie Hana San ?

C’est un hommage à ma fille aînée Anna. Et San, en japonais, est un titre honorifique. Ma seconde fille, Emma, est le nom donné à l’un de nos modèles phare.

Quelles sont vos inspirations ? Le Japon comme inspiration, pourquoi ?

J’ai toujours été fascinée par la culture Japonaise, par ses costumes traditionnels, par la représentation du blanc comme étant synonyme de pureté. La philosophie de vie zen du pays du Soleil-Levant est intéressante, tout est douceur et en apaisement, il n’y a pas de place au hasard. Chaque chemise porte un nom japonais et s’accompagne d’un petit mot écrit en japonais puis en français, au sujet de la douceur et du coton.

Comment avez-vous pensé votre collection ? Comment et où est-elle fabriquée ?

Le concept Hana San repose sur la renaissance de la chemise blanche. Une partie de la production est faite au Portugal à partir de fibres naturelles de coton. Elles ont pour objet de casser les codes par le biais de détails féminins, de coupes et de volumes travaillés. Le coton offre tellement de possibilités, il y a beaucoup de choses à faire. On peut travailler les smocks, les fronces, la popeline de coton, le voile de coton, la broderie anglaise… On ne s’ennuie pas dans la création et cela permet d’habiller la femme citadine et raffinée.

atelier hana san credit : Eva Cohen

Si vous deviez décrire l’univers Hana San en trois mots ?

Douceur, modernité et féminité.

Quels sont les must-have saisonniers signés Hana San ?

Pour cette collection printemps-été 2020, se distinguent trois modèles phare: la chemise Fujin, qui offre une superbe qualité et la légèreté du voile de coton. Par ailleurs, ses manches chauve souris sont idéales pour la période estivale ! Il y a ensuite le modèle Nori, une blouse avec des broderies anglaises, de très jolis détails, des manches travaillées et smokées, un décolleté profond. Enfin, la chemise Hoshi en denim. Cultissime !

Aujourd’hui, je souhaite construire une histoire autour de la chemise: ce qui est nouveau pour la collection printemps-été 2020, c’est justement le démarrage du jean. Je sors du blanc et du bleu ! Tout comme le jean, j’ai opté pour de nouveaux coloris inédits : le nude, le kaki, le naturel. La chemise blanche reste mon incontournable mais j’essaie d’amener autre chose ! Je respecte l’ADN originel tout en le diversifiant !

Avez-vous un rituel créatif ? Votre ambiance de travail ?

Le retour de nos clients est au coeur de nos priorités. Nous restons à l’écoute et prenons le temps de nous poser pour maintenir une qualité de produit irréprochable. Le fait de travailler au milieu des nuances des chemises, notre bureau apparaît comme un  cocon de calme et d’apaisement. La structure étant encore petite, il est très facile d’échanger entre nous. C’est très intimiste.

Comment imaginez-vous le futur pour Hana San ?

Nos pièces sont actuellement distribuées en France et en Europe à travers de nombreux points de ventes et de concept store tels que Lulli. Au fil du temps, la marque a bien évolué et a conquis l’international ! Mon ambition future reste la même que celle de départ: je souhaite qu’Hana San s’impose comme la référence en matière de chemises pour femmes. 

Que représente Lulli à vos yeux ?

Lulli a su créer une véritable identité jusqu’à s’imposer comme un concept-store incontournable. Sa sélection de pièces et de créateurs est fine, élégante et juste. La femme Lulli s’est façonnée au fil des années et avec elle, s’est dessiné un mode de vie.

Quel est votre vestiaire de prédilection ?

En hiver, je porte la chemise blanche sous un pull-over. J’aime ce jeu de superposition des matières qui laisse entrevoir le détail du col et des poignets. En été, je préfère opter pour l’association d’une chemise et d’une intemporelle veste en jean. Cela tombe bien, la tendance s’y prête parfaitement !

Votre shopping chez Lulli, ce serait ?

Une silhouette « all black » ! Ce choix de l’élégance est lié au déconfinement actuel : après avoir passé deux mois confinée en jean, jogging et baskets, il est désormais temps de se féminiser et de s’habiller ! Sans tomber dans l’excès… Avec classe et sobriété !

Je choisis donc une de mes chemises Fujin, des sandales à talon de la marque Jeanne Vouland et ce pantalon joliment effilé signé Vince. Du raffinement, de la tête aux pieds !

hanas24630-pck20200228-1
jvoul25340-pck20200421-1_1
vince186580-pck20200210-1

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués d'une *

Bienvenue chez vous !

Suivez-Nous

Catégories

Nos derniers articles




Instagram Feed

Coups de cœur

×