Stay Connected

Lulli sur La Toile le blog
INSIDE LULLI TENDANCES & CRéATEURS

En coulisses : suivez la fabrication d’une paire de K.Jacques !

  • 01 juin 2021
  • par
  • Pauline

K.Jacques, c’est une histoire familiale – la « tribu Keklikian » depuis 3 générations – qui a fait de la spartiate tropézienne une pure institution. Portés par Angelina Jolie, Diane Kruger ou Michelle Obama, ces iconiques souliers ont une renommée qui dépasse les frontières hexagonales. Accompagnée de Lison, notre ravissante influenceuse, la team Lulli s’est rendue à Saint-Tropez, dans les ateliers du chausseur renommé. Objectif ? Découvrir les secrets de fabrication de ces sandales magistrales. Cette immersion, en 10 étapes, met en lumière un savoir-faire français phé-no-mé-nal ! 

Patronage, cuir & découpe 

↕À chaque étape, les artisans de l’atelier K.Jacques sont fidèles aux envies de notre influenceuse chérie ! 
  • Le premier métier ? C’est celui du designer, qui dessine les modèles. Le patronage permet, lui, de créer les gabarits de ces sandales sensationnelles.
  • Plus de 130 cuirs – du nubuck au velours – sont exposés dans la peausserie de l’atelier. Notre jolie Lison le choisit pour une paire sur-mesure personnalisée !
  • La découpe de la semelle est une étape essentielle car c’est elle qui est contact direct avec le pied. Le petit talon va aussi être découpé. Le saviez-vous ? Il est en bambou !

Couture, perçage & lanières 

Rigueur, créativité et minutie sont au coeur de l’expertise K.Jacques. Résultat ? Des sandales qui claquent ! 
  • La semelle se dédouble : il y a celle qui est cloutée et celle qui est cousue. Une couture d’ailleurs piquée en lin naturel, une matière aussi résistante que pointue !
  • La sandale est l’œuvre d’un perçage unique. Pour chaque modèle, il faut respecter l’emplacement des brides de façon spé-ci-fique.
  • Quid des lanières de cuir ? Elles sont découpées, le plus souvent à la main, par des artisans spécialisés au savoir-faire certifié. Parfois, l’emporte-pièce est une aide appréciée !

Apprêtage, montage, colle & bichonnage 

Une sandale, c’est un ensemble d’éléments harmonieusement soudés. Ainsi, son design final est du plus bel effet ! 
  • Les lanières partent au piquage, à la couture et à l’apprêtage. C’est ici que les boucles sont posées, que les brides sont nettoyées : elles sont d’ailleurs légèrement brûlées pour que la surface du cuir soit 100% lissée et esthétique à souhait !
  • Le modèle est enfilé ! Les brides sont montées et les deux types de semelles rassemblées. Cette expertise artisanale demande plusieurs années mais aussi une connaissance des cuirs renforcée.
  • Le travail de finition tant attendu : à l’aide d’une brosse, les semelles sont lustrées, polies, poncées pour qu’elles soient du plus bel effet mais aussi « collées-serrées » !
  • Time to check ! Lison est-elle satisfaite ? Les détails et autres singularités (clous bien écrasés) sont-ils soignés ? Une fois la mise en boite effectuée, les sandales sont délivrées !

Finito ! 

Notre modeuse « venue du Sud » est ravie de ses sandales personnalisées. Elle a trouvé ses alliées de l’été ! 

Verdict ? Lison a opté pour une paire au cuir foncé, intemporelle et authentique. Notre influenceuse est enchantée : chez K. Jacques, c’est ÇA, la promesse de qualité !

Retrouvez l’intégralité de la collection K. Jacques en un clic

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués d'une *

Bienvenue chez vous !

Suivez-Nous

Catégories

Instagram Feed

Coup de cœur

×