Stay Connected

Lulli sur La Toile le blog
LIFESTYLE

Festival de Cannes 2018 : La femme au front

  • 20 mai 2018
  • par
  • Eva

Placée sous le signe féminin, cette 71ème édition du Festival de Cannes a promis de grands changements sans pour autant oublier de briller.

Pour la onzième fois depuis sa création, le grand jury fut présidé par une femme et pas des moindres, puisque c’est Cate Blanchett qui a mené la danse au sein d’un comité paritaire. Figure de la lutte contre le harcèlement sexuel dans le 7ème art, l’actrice a été l’une des premières à rejoindre le mouvement #MeToo suite à l’affaire Weinstein. Ainsi, le plus grand festival de cinéma au monde, territoire encore largement masculin, prend aujourd’hui position par le biais de ses choix et de mobilisations féministes.

Une montée des marches dédiée aux femmes du cinéma

Moment fort et symbolique de cette dernière édition, la montée des marches pour le film Les filles du soleil d’Eva Husson restera certainement gravée. 100% féminine, elle était composée de 82 femmes. Un compte bien choisi puisqu’il correspond au nombre de réalisatrices sélectionnées depuis la création du festival en 1947. Une donnée frappante, un tableau remarqué, le tout couronné par la prise de paroles de Cate Blanchett et Agnès Varda qui ont revendiqué haut et fort l’égalité salariale hommes-femmes.

Face à une liberté de paroles grandissante, en partenariat avec le Secrétariat d’Etat chargé de l’Egalité entre les hommes et les femmes, le Festival de Cannes est allé encore plus loin en mettant en place une ligne téléphonique réservée aux victimes et témoins  d’agressions sexuelles.

Cannes-2018-femmes

Une édition qui fait écho à Mai 68

Une douce odeur d’opposition qui rappelle allègrement le 50ème anniversaire de mai 68, le printemps des libertés. En pleine vague de rébellion et sous l’impulsion des meneurs tels que Jean-Luc Godard et François Truffaut, le Festival de Cannes avait été interrompu. Les jeunes cinéastes estimaient qu’il était important de se concentrer sur les révoltes qui embrasaient le pays. A cette époque, la parole n’est pas donnée à la gente féminine et ce n’est que deux ans après la révolution que l’émancipation de la femme a abouti grâce à des réformes politiques. Fruit du hasard ou anticipation, Jean-Luc Godard a présenté son dernier film “Le livre d’images” lors de cette dernière édition du Festival de Cannes.

Cinquante ans plus tard, l’onde de choc Weinstein a-t-elle pris le relais de mai 68 ?

Aussi engagé et féministe qu’il l’eût été, le Festival de Cannes 2018 n’a pourtant pas oublié de faire rêver. Le potentiel glamour du red carpet était à son maximum. Car oui, la féminité d’aujourd’hui rime avec revendications mais aussi avec la liberté de disposer de son corps et de ce que l’on veut porter. Les plus grandes actrices ont dévoilé des tenues toutes plus resplendissantes les unes que les autres. Et pour briller autant qu’elles, voire davantage, Lulli vous a concocté des sélections de pièces inspirées des plus belles silhouettes.

cannes-selection-tailleur-pantalon
blog-lulli-festival-cannes-2018
festival-cannes-jupe-fendue
cannes-festival-blanc-immacule

  1. Dans l'univers d'Alexandra Golovanoff - CARNET DE TENDANCES - Lulli

    25 mai 2018 - 14 h 18 min

    […] Festival de Cannes 2018 : La femme au front […]

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués d'une *

Bienvenue chez vous !

Suivez-Nous

Catégories

Instagram Feed

Coup de cœur

×