Stay Connected

Lulli sur La Toile le blog
TENDANCES & CRéATEURS

L’interview Lulli : l’Art et la Matière selon Maevy

  • 05 novembre 2020
  • par
  • Pauline

Une résonnance singulière qui interpelle et suscite du mystère : le nom Maevy, c’est d’abord la fusion de Marina et Davy, deux créateurs soudés et solaires. Ce binôme amoureux, dont l’accessibilité et la tranquillité méritent d’être soulignées, travaille la maille avec une passion enviable. Résultat escompté ? Des pièces toujours plus désirables.

Chez Lulli, nous avons craqué pour leurs jolis pulls lainés et leurs accessoires en alpaga douillet. Mais Maevy est un univers plus vaste et plus inspiré encore : une maison aux valeurs ancrées, fondée sur des voyages palpitants et sur l’envie toute naturelle de nous sublimer.

La veille d’un reconfinement alarmant, notre rencontre avec Marina et Davy au sein de leur showroom spacieux a été vécue comme un souffle réconfortant. Répondant le plus souvent d’une seule voix, équilibrant l’un et l’autre les réponses apportées, ces deux créateurs bouillonnants ont tenu un discours aussi précis que touchant. Notre interview a été comme une parenthèse caressante, à l’image de leur maille d’exception. Retranscription.

Revenons aux racines pour commencer… Quand la marque Maevy est-elle née ?  

« C’est en 2014 que nous avons lancé Maevy ! Au départ, il n’y avait qu’un seul modèle – le pull Ominira – qui existe d’ailleurs toujours et qui rencontre un franc succès. Son secret ? Un col V plein de féminité ! C’est à partir de ce premier modèle que nous avons commencé à imaginer et développer des collections de mailles. Ensuite, notre proposition s’est étoffée en termes de matières et de coloris. Enfin, nos agents commerciaux ont aidé à faire connaître Maevy. La demande est montée crescendo : la contenter est devenu notre credo ! »

La genèse de votre maison, c’est une maille de qualité. D’où vient cette passion longue durée ?  

« Nous sommes tous les deux très attachés aux matières. Nous aimons autant les mailles d’origine animale telles que le cachemire, la laine ou l’alpaga, que les mailles d’origine végétale telles que le lin, que nous travaillons beaucoup lors des collections estivales ».

Coloris triés sur le volet et touchers douillets. L’ADN Maevy, ce sont ses mailles de qualité ! 

« C’est aussi au cours de nos nombreux voyages – nous adorons explorer le monde ! – que nous avons pu rencontrer des artisans et des producteurs, directement sur le terrain. Que ce soit au Pérou ou au Népal, nous avons eu de véritables coups de foudre en puisant à la source, du soir au matin. »

Quel regard portez-vous sur votre métier depuis toutes ces années ?  

« Notre métier est passionnant car il est effectivement très complexe en termes d’élaboration et de fabrication. Cependant, quand nous arrivons à faire une pièce de belle qualité, avec un style singulier, c’est hyper gratifiant. Nos clientes tombent littéralement amoureuses de nos pulls et c’est bien là ce qui nous fait vibrer : leur dessiner du rêve et les laisser s’en envelopper. »

Décrivez-nous votre travail quotidien en ateliers. De quelle façon la maison Maevy est-elle organisée ?  

« S’agissant de notre processus de fabrication, nous avons tout d’abord pris le parti d’une production 100% européenne. Tous nos fils sont italiens et issus de maisons locales réputées au savoir-faire incontesté. L’entièreté de notre production est, elle, réalisée au Portugal, dans de superbes usines qui suivent des protocoles exemplaires.

Notre maille ? Elle est tricotée sur des machines qu’on qualifie de rectilignes : les machines vont tisser des panneaux – le devant, le derrière et les manches d’une pièce – et assembler ces panneaux les uns aux autres. C’est ce qu’on appelle le remaillage, un procédé qui permet de donner une forme à la pièce travaillée. Il faut savoir aussi que la maille a un certain nombre d’étapes de lavage pour qu’elle se fixe, qu’elle prenne sa forme définitive et son toucher final. Ensuite, des contrôles qualité sont effectués : les coutures et autres petits défauts visuels potentiels sont scrupuleusement vérifiés. Enfin, la pièce est pliée, parfois repassée, conditionnée et emballée individuellement dans des sacs appelés « polybags ». Ce sont des emballages plastiques 100% recyclés et recyclables ! »

Vous semblez en effet être une marque particulièrement engagée. Quelles sont les valeurs que vous prônez ? 

« Nous comptons de nombreux engagements, notamment au niveau des matières premières. Nous avons auparavant évoqué notre attachement certain aux matières naturelles, qu’elles soient d’ailleurs animales ou végétales. Sachez que de nombreux producteurs de matières premières animales respectent des chartes qui privilégient la santé et le bien-être des animaux. Par exemple, ne pas les blesser ou les incommoder lors de leur tonte ! Aussi, tous nos fils sont certifiés d’une production éco-responsable et nos usines respectent les engagements RSE, à savoir Responsabilité Sociétale et Environnementale ».

En plus d’être qualitative et stylée, la maison Maevy est eco-friendly et engagée.

« Le fait que notre production soit européenne, donc de proximité, permet de limiter le transport des pièces finies et notre empreinte carbone. Notre priorité ? Diminuer notre impact sur l’environnement tout au long de l’année ! Ce qui nous intéresse par-dessus tout est le respect de l’humain, la qualité du consommateur : notre but est de le contenter en lui proposant une pièce qui va durer dans le temps. Cette prise de conscience est notre serment. »

À votre avis, quelles sont les nouvelles priorités dans l’univers de la mode aujourd’hui ?    

« La mode ne cesse de se réinventer ! Le respect de l’environnement est devenu une priorité absolue, l’industrie de la mode étant une des plus polluantes au monde. Toutes les marques ont donc une sacrée carte à jouer ! Chez Maevy, nous avons noté que le consommateur achetait différemment désormais. Comment ? En mettant l’accent sur les produits de qualité élevée et de grande solidité. Aujourd’hui, il faut consommer moins mais consommer mieux ! Attention, il n’est pas question de ne plus se faire plaisir, d’arrêter même d’être stylé(e) mais c’est plus une histoire de choix ciblé : mettre le prix dans une maille élaborée et la garder. Conclusion ? Mieux vaut acheter un seul pull de bonne facture chez Lulli que cinq chez une marque de fast fashion… »

Comment concevez-vous concrètement vos collections ? 

« Tout part de la sélection du fil ! Nous nous rendons régulièrement dans des salons de filateurs textiles – le plus souvent en Italie ! – et c’est ici que nous nous inspirons pour de bon. Nous voyons des centaines et des centaines de fils mais des crushs nous saisissent, nous flashons et faisons notre sélection. C’est en possession de ces fils, en s’imprégnant de leur matière, que nous pouvons imaginer les formes que nous allons dessiner.

Nous cherchons toujours à établir une cohésion entre nos matières et des coloris de caractère. Ce qui compte, c’est l’harmonie ! Souvent, notre créativité surpasse la maille et se penche vers d’autres matières telles que le jean, le cuir vegan – une irrésistible nouveauté ! – ou le bambou pour l’été… C’est à ce moment précis que la collection est intégralement signée. Durée du processus entier ? Entre le choix du fil et le moment où la pièce est en magasin, il se déroule un an et demi… »

Maevy Mouvement Libre, tel est l’intitulé complet de votre marque renommée. Quelle est votre petite définition personnelle de la liberté ?  

« C’est un vaste sujet ! Nous aimons tous les deux profondément les femmes. Les femmes libres, qui choisissent ce qu’elles veulent être, les décisions qu’elles souhaitent assumer mais aussi les vêtements qu’elles désirent porter. La liberté est une chance : tout le monde n’a pas le privilège d’y prétendre en toutes circonstances. »

Du savoir-faire, une belle compréhension des femmes et une ode à leur liberté… Maevy est un concept d’une grande modernité ! 

« En tant que créateurs d’une marque et gérants d’une entreprise, nous faisons ce qui nous plaît, ce qui nous inspire et surtout, nous le faisons avec beaucoup de plaisir. Cette aisance guide nos collections et nous permet de décliner nos envies à foison ! C’est notre liberté constante, en mouvement : nous sommes dans l’action tout le temps ! C’est ainsi que se définit la femme Maevy : elle n’a pas besoin de l’avis des autres ou de recourir au mimétisme pour être qui elle est. Elle s’affranchit avec beaucoup de tempérament et de spontanéité. »

Quels sont les liens qui unissent Lulli et Maevy ? 

« Lulli est un modèle tellement abouti ! C’est un écosystème passionnant et même un magnifique « ovni mode » sur le marché ! Grâce à son réseau de boutiques, son site et son e-shop, Lulli a toutes les raisons de se distinguer. Mais pour nous, ce sont aussi des partenaires, des humains avec lesquels nous avons tissé de superbes liens. Des professionnels qui ne manquent ni de flair ni de savoir-faire. Travailler avec Lulli nous rend fiers ! »

Au vu de la situation actuelle, souhaitez-vous délivrer un message particulier à nos clientes fidèles, à notre communauté ?  

« Nous sommes de bons petits soldats, ce deuxième confinement ne doit pas influer sur notre rationalité et notre positivité. C’est anxiogène certes mais il faut continuer de lutter, d’avancer ! Faites-vous confiance, en toute liberté. Et puis… Portez du Maevy : adoptez nos mailles, notre douceur, mixez les pièces, osez les couleurs, éclatez-vous sans vous limiter ! L’authenticité est notre promesse de qualité ».

❤️

Dans la vidéo ci-dessous, retrouvez les morceaux choisis de notre rencontre avec Marina et Davy, les créateurs de Maevy. Un moment empreint de vérité et de vie ! 

Marina et Davy forment un couple charmant et plein de talent. Le succès de leur marque en est une preuve… Assurément. 

Découvrez toutes les vidéos Lulli en un clic !   

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués d'une *

Bienvenue chez vous !

Suivez-Nous

Catégories

Coup de cœur

×