Stay Connected

Lulli sur La Toile le blog
LIFESTYLE

Une femme, un style : le charme exceptionnel de Sophie Fontanel

  • 21 octobre 2020
  • par
  • Pauline

Chez Lulli, nous aimons créer la connivence avec des personnalités inspirantes et inspirées, qui nous donnent le cran et la matière de toujours nous réinventer. Qui nous permettent d’imaginer l’avenir en reconsidérant les codes de la féminité.

Dans le cadre de notre rubrique « Une femme, un style », nous avons eu un échange e-pistolaire (une conversation par e-mail, mais en plus joli) avec Sophie Fontanel, journaliste et romancière de caractère. Que retenir des (nombreux) traits d’esprit de cette dernière ? La vie est une fable, s’en amuser est nécessaire !  

Les choix de Sophie 

Son parcours fait rêver. Ses choix professionnels sont toujours un succès. Mais à quoi tient pareil bagou, pareil crédit, pareille inventivité ? Chez Sophie Fontanel, la grâce se dessine autour de l’auto-dérision et se devine avec une extrême humanité. Ce sont peut-être ses études de Lettres et de Linguistique qui l’y ont poussée ?

Aussi, ses responsabilités nombreuses, au fil des années, pour les rédactions de magazines à grand tirage (tels que l’Obs ou le ELLE) n’ont fait que confirmer la force de sa plume particulièrement imagée. Par ailleurs, elle a été une des rares femmes (françaises !) à avoir récemment intégré le top 500 du Business of Fashion, un média mode et numérique influent, référence absolue de notre temps.

Pour l’hebdomadaire ELLE, Sophie a été Directrice de la Mode et prouvé qu’un œil réaliste sur le style offrait une matière multiple, émouvante et familière à un lectorat diversifié.

Créative et toujours surprenante, Sophie Fontanel est plus qu’une romancière épatante : c’est aussi une influenceuse élégante !

En témoigne son actuel compte Instagram – @sophiefontanel – qui épluche avec une sensibilité maousse des « looks of the day », salue le savoir-faire de nombreux créateurs ou transmet une certaine notion de la beauté. Des moments qu’on dirait suspendus, capturés intelligemment et relatés élégamment. Des mises en situation pointues, tantôt « léchées », tantôt décomplexées.

Quand on lui demande ce qu’elle pense de ces existences 2.0, Sophie répond sans filtre aucun : « Je n’ai pas d’a priori négatif même si je vois des choses si bêtes circuler sur les réseaux sociaux. C’est une coquille vide que nous avons la charge de remplir avec quelque chose de nourrissant. J’essaie d’être vraiment là, comme on dit, même si c’est juste une partie de ma vie. Instagram c’est à la fois un écran et un lien ». Le ton est donné.

En juin dernier, Sophie a sorti un 16ème roman intitulé Les fables de la Fontanel : « J’ai mis en vers, en m’amusant d’ailleurs follement, les aberrations de nos vies sexuelles modernes » explique l’écrivaine. Avec cette œuvre, elle cherche à nous faire comprendre la sexualité telle qu’elle est en dégainant l’humour, l’espièglerie et la poésie comme des étendards précis. Utiliser la fable pour mieux convoquer notre liberté, voilà un procédé qui promet de nous charmer (si ce n’est déjà fait !).

La liste de ses envies  

Ce que Sophie cultive depuis tant de temps c’est cet amour immodéré pour la mode, l’empreinte et le talent. « Je suis aussi heureuse dans une friperie que dans un magasin luxueux » avoue cette dernière. Elle admet également se sentir dans un « moment charnière ». Qu’il s’agisse d’engagements multiples ou de consommation, notre génération s’émancipe des carcans poussiéreux. Et l’industrie de la mode n’échappe point à ces changements heureux. En matière d’élégance, la journaliste ne manque jamais de cohérence : « En 2020, être élégante c’est être capable de prendre des risques et faire en sorte que ce soit réussi ». En somme, trouver dans l’audace une forme d’harmonie ?

Dans la vie de cette « forte personnalité », il semblerait d’ailleurs que l’équilibre soit la clé. Quid de ses réflexes alimentaires ? « Je mange sain mais ne m’interdis rien ! ». Rondelles de saucisson et Choco Prince sont donc admis au quotidien. Pour se maintenir en forme, les étirements font l’affaire. Et dans le vestiaire ? À ce sujet, Sophie s’éveille instantanément : « Je cherche toujours une sorte de dégaine. Je la trouve chaque matin par miracle, grâce à des choses inattendues, des habits parfois trop grands ». Voilà qui est tout bêtement inspirant.

Sophie Fontanel aime que sa vie soit remplie de beauté, de culture et de liberté… Comme un joyeux bouillon d’idées ! 

Stimulée par la curiosité et l’érudition, Sophie nous fait aussi part de toutes ses intentions. En cette année particulière, les attentes et espérances sont légion : « Une vie sans masque » déclare-t-elle, avec urgence et spontanéité. « Exit les haters. Et puis, des livres et des séries et des musiques qui cessent de nous étouffer. » De l’air ? C’est ce que notre team ambitionne, en deux clics, de lui insuffler. Pour partager, avec elle, notre vision singulière de la féminité. Son avis tombe, dans le corps d’un mail désormais béni : « Il faut continuer ainsi ! Mention spéciale pour votre compte Instagram, qui déborde de vie ».

Alors, quoi ? Alors… Merci. Merci, Sophie 😊

  1. Notre vrai/faux spécial mode : les idées reçues ne sont plus bienvenues ! - CARNET DE TENDANCES

    03 novembre 2020 - 16 h 18 min

    […] poussiéreuses ! La mode est un formidable terrain de jeu où chaque génération de femmes devient fabuleuse ! Vous êtes cinquantenaire et trouvez la minijupe osée ? Rendez-la chic et […]

  2. L'interview Lulli : l'Art et la Matière selon Maevy - CARNET DE TENDANCES

    05 novembre 2020 - 11 h 17 min

    […] un vaste sujet ! Nous aimons tous les deux profondément les femmes. Les femmes libres, qui choisissent ce qu’elles veulent être, les décisions qu’elles […]

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués d'une *

Bienvenue chez vous !

Suivez-Nous

Catégories

Instagram Feed

Coup de cœur

×